Daniel

Gimeno-traver

Même si son teint clair lui donne plutôt l’apparence d’un Britannique ou d’un Allemand, Daniel Gimeno-Traver est un pur produit ibérique. Et son solide tennis de terrien en est la preuve, avec notamment un grand coup droit, sans doute son arme principale.

Au cours de sa longue carrière, Gimeno-Traver a écumé le circuit Challenger où il a obtenu des résultats très probants. Il a notamment soulevé le trophée à 14 reprises. Sa dernière finale il l’a disputée à Sopot en Pologne l’été dernier, s’inclinant devant l’Italien Paolo Lorenzi. Sur le circuit ATP, il a atteint la finale à Casablanca en 2015, où Martin Klizan lui a barré la porte du titre.

Il a par ailleurs atteint à deux reprises le troisième tour en Grand Chelem, à l’US Open en 2010 et à Roland Garros en 2013. Cette année il participe à l’Open Pays d’Aix CEPAC pour la première fois.