Guillermo

Garcia-Lopez

Guillermo Garcia Lopez doit son prénom à la grande star du tennis argentin Guillermo Vilas qui était l’idole de son père. Pas étonnant dès lors qu’il ait été initié au tennis dès son plus jeune âge, et qu’il ait adopté un style de jeu bien « terrien » dont un revers à une main qui rappelle beaucoup celui du champion de Roland Garros 1977.

A bientôt 36 ans, Garcia-Lopez a derrière lui une carrière bien remplie qui l’a vue pointer au 23e rang mondial, et s’offrir 5 titres sur le circuit ATP, trois sur terre et deux sur dur. Il compte en outre 13 succès sur des membres du top 10. La plus significative reste sans doute son succès sur Rafael Nadal à l’Open de Bangkok en 2010, où il finira par soulever le trophée, alors le deuxième de sa carrière. Parmi la liste de ses victimes, on compte également Andy Murray en 2012, et Stan Wawrinka en 2014, l’année où le Suisse remportait le premier de ses titres en Grand Chelem.

En 2016 il disputait en outre la finale de l’US Open en double aux côtés de Pablo Carreno-Busta, s’inclinant devant la paire Murray-Soares.